Quelles sont les douleurs de l’arthrose de la hanche ?

Quelles sont les douleurs de l’arthrose de la hanche ?

Bien que l’arthrose de la hanche ne touche qu’une personne âgée de 65 à 75 ans sur dix, c’est néanmoins une pathologie très invalidante dans la vie quotidienne, car elle provoque une perte de mobilité, elle limite les déplacements, et elle a ainsi pour corollaire une perte d’indépendance. Reconnaître les signes de l’arthrose de la hanche permet une prise en charge médicale, et la mise en place d’un traitement médical pour limiter l’impact sur la vie quotidienne de la personne qui en souffre.

Arthrose de la hanche : définition

La meilleure définition de l’arthrose de la hanche consiste à dire qu’il s’agit d’une dégradation du cartilage de l’articulation coxo-fémorale, c’est-à-dire l’articulation située entre l’os de la cuisse (le fémur) et le bassin. Le cartilage sert de « tampon » entre les os au niveau de l’articulation. Quand tout va bien, il se détruit et se renouvelle naturellement. En cas d’arthrose de la hanche, le cartilage ne parvient plus à se renouveler, et des lésions apparaissent, qui libèrent peu à peu des fragments de cartilage dans le liquide synovial enveloppant les articulations. Une inflammation survient alors. Par ailleurs, comme le cartilage ne joue plus son rôle de tampon entre les os, un pincement apparaît, très douloureux.

Les signes de l’arthrose de la hanche

L’arthrose de la hanche se caractérise par une évolution progressive, qui connaît plusieurs étapes :

  • d’abord, une douleur localisée dans le pli de l’aine, qui se diffuse à l’avant ou à l’intérieur de la cuisse ;
  • ensuite, une douleur située dans la fesse, qui se prolonge dans la cuisse ;
  • parfois, une douleur au niveau du genou ou derrière la cuisse.
  • au stade avancé, l’arthrose de la hanche est douloureuse dès que la personne atteinte se tient debout, sans même se déplacer. Il lui est difficile de marcher, de se pencher, de ramasser quelque chose par terre, d’emprunter des escaliers à la montée ou la descente, de sortir de voiture.

Comme l’arthrose du genou et ses symptômes, l’arthrose de la hanche s’aggrave lorsque vous marchez, vous montez ou vous descendez un escalier, et se calme quand vous êtes au repos. Les douleurs de l’arthrose de la hanche, sauf en cas de poussées inflammatoires, ne réveillent pas la personne qui en est atteinte la nuit. Par ailleurs, le matin, au réveil, vous pouvez avoir l’impression que l’articulation de votre hanche est bloquée, « rouillée », et il vous faut un certain temps pour retrouver une mobilité normale.

Laisser un commentaire

*