La féminisation en médecine

La féminisation en médecine

féminisation en médecine

Même les intéressées ont des difficultés à y réfléchir et à apporter des solutions satisfaisantes. Ce mois-ci, le Docteur d’Oc nous offre une opportunité en ce sens, nous en remercions le comité de rédaction.

Nous allons donc tenter de voir en France et en Midi-Pyrénées quelle est l’amplitude de la féminisation en médecine en termes démographiques, dans quels secteurs se retrouvent le plus les femmes, qu’est-ce qui peut différencier leur exercice de celui des hommes, comment aménager, concilier au mieux leurs vies professionnelle et privée ? Quels sont les souhaits des femmes médecins ?

D’après les dernières statistiques du Conseil National de l’Ordre, les femmes représentent aujourd’hui 37,5 % des médecins actifs mais les chiffres varient quand on s’élève dans la pyramide des âges, la proportion des femmes étant d’autant plus forte que la classe d’âge est jeune.

Comment cela influera-t-il sur la démographie médicale à venir ? Sur le temps de travail ? Sur l’âge de départ à la retraite ? Autant de questions préoccupantes qui, pour l’instant, n’ont été que trop peu abordées.

À l’heure où le Conseil de l’Ordre propose une augmentation conséquente du numerus clausus, faut-il se poser la question de la parité dans les concours ? Cela suscite un débat de fond.

Laisser un commentaire

*