La régulation libérale de la permanence des soins non programmés

La régulation libérale de la permanence des soins non programmés

permanence des soinsLa permanence des soins est un important objectif de Santé Publique qui anime tous les pouvoirs des états modernes. Les populations l’exigent et les politiques ne s’en détourneront pas. Il s’agit d’une mission de service public, une mission d’intérêt général comme vient de le reconnaître la loi.

Cependant les médecins libéraux, en particulier les médecins généralistes, ne veulent plus exercer cette permanence des soins à n’importe quel prix ainsi qu’ils l’ont démontré durant l’hiver 2001-2002.

Un des éléments du prix à mettre est la régulation de cette permanence des soins non programmés. Une organisation optimale de la régulation des appels libéraux est d’une grande importance pour la qualité des soins apportés aux usagers et pour l’amélioration de la qualité de vie des médecins généralistes.

C’est pourquoi nous avons choisi d’exposer dans ce numéro 15 le système de régulation libérale que l’URML Midi-Pyrénées met en place sur l’ensemble de la région et qui entrera en fonction au début de l’an prochain.

//

//

Laisser un commentaire

*