La valeur marchande de l’acte médical

La valeur marchande de l’acte médical

 valeur marchande de l’acte médical

Quelle est la valeur marchande de l’acte médical ? 18,5 euros, 20 euros, 30 euros ? La question déchire le monde généraliste depuis des années.

À trop réaffirmer le caractère marchand des soins, on risque de n’en recueillir que les inconvénients : déficit de confiance, nomadisme médical, et… maîtrise comptable. Ces éléments renforcent, de toutes parts, les comportements cyniques.

Mais ce faisant, on oublie également une bonne part de ce qui fait le ressenti des médecins généralistes et explique le conflit actuel : avoir le sentiment que leur place n’est pas reconnue dans la société. Cette place, dans les sociétés modernes, s’exprimant essentiellement par le niveau de revenus, il faut bien parler sous et revenir au point de départ, c’est-à-dire les rémunérations.

Nous examinerons dans notre dossier les différents modes de rémunération existant dans le secteur ambulatoire et leurs déclinaisons dans les pays développés.

//

Laisser un commentaire

*