Quelles sont les grandes familles de microbes ?

Quelles sont les grandes familles de microbes ?

Les « microbes » tels qu’ils ont été définis par Pasteur en son temps ont fait long feu. Si le mot est toujours utilisé dans le langage courant et par le grand public, les microbiologistes répartissent les « microbes » dans diverses catégories plus précises, qui se différencient en fonction de leur structure cellulaire. D’ailleurs, si la plupart des « microbes » ont pour point commun dans l’opinion publique de provoquer des maladies chez les êtres vivants, animaux et végétaux, il faut nuancer : certains sont bénéfiques à l’organisme.

Les champignons microscopiques

Responsables de moisissures et de mycoses, les champignons microscopiques sont des cellules eucaryotes (qui possèdent un noyau et des organites à l’intérieur d’une membrane). Chez l’homme, ils se développent notamment au niveau de la peau, des ongles et des cheveux. Ces champignons provoquent, entre autres, des candidoses, la teigne, le pied d’athlète, etc.

Les virus

Les virus sont classés parmi les microbes. Pourtant, ce ne sont pas des êtres vivants, car ils n’ont pas la capacité de se reproduire s’ils n’ont pas d’hôte. Tous les virus n’ont pas la célébrité du coronavirus cuvée 2019, et pourtant ils sont à l’origine d’innombrables infections : la grippe bien sûr, mais aussi l’herpès, les oreillons, la rougeole, la varicelle, la variole, le sida, Ebola, la poliomyélite ; etc.

Certains virus sont bactériophages, c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de bactéries. En cela, ils sont qualifiés par les microbiologistes de parasites. La meilleure façon de se protéger des virus est la vaccination, lorsqu’elle est disponible contre la maladie en question. Sinon, se laver les mains avec du gel désinfectant ou du savon permet de limiter la contamination.

Les bactéries

Lorsque l’on pense à la définition du mot microbe, on songe souvent aux bactéries. Organismes formés d’une cellule procaryote, certaines bactéries sont indispensables à notre survie, comme celles qui se trouvent dans notre microbiote (l’autre nom de la flore intestinale). D’autres nous sont nocives et entraînent des maladies, comme la scarlatine, la coqueluche, la tuberculose ou la peste. Des antibiotiques peuvent aider l’organisme à combattre l’infection provoquée par les bactéries.

Les protozoaires

Les protozoaires sont une très grande famille, il s’agit d’organismes formés d’une seule cellule eucaryote comportant des organites et capables de se reproduire tout seuls. Certains sont des parasites pour les végétaux et les animaux — c’est d’ailleurs là que la classification se complique, car certains virus sont aussi des parasites ! Ils peuvent provoquer le paludisme, la maladie du sommeil, la toxoplasmose, les oxyures (les petits vers blancs dans les selles des enfants), le ténia, etc.

Laisser un commentaire

*