Vétérinaire : comment préparer les visites de son chat ?

Vétérinaire : comment préparer les visites de son chat ?

Quel que soit le mode de vie de votre chat et les soins que vous lui prodiguez, vous ne couperez pas aux visites chez le vétérinaire. Celles-ci sont indispensables pour vérifier son état de santé et lui administrer certains traitements médicamenteux, notamment les vaccins. Pourtant, même si c’est pour leur bien, les chats ont tendance à se montrer récalcitrants au moment de partir chez le vétérinaire. Une situation qui peut donc vite devenir pénible, aussi bien pour lui que pour son maître. Voici quelques conseils pour organiser et préparer au mieux les prochaines visites de votre chat chez le vétérinaire.

La première visite chez le vétérinaire

Comme tous les bébés, les chatons ont un système immunitaire trop faible pour être protégés contre les maladies infectieuses. Pendant les premières semaines de leur vie, c’est donc leur mère qui va leur transmettre des anticorps, à travers le lait maternel. Une fois sevré, le chat sera en mesure de produire ses propres anticorps. Une vaccination sera quand même nécessaire contre certaines maladies.

Avec toutes ces infos, difficile de savoir exactement à quel âge vacciner son chaton pour qu’il soit en parfaite santé. Dans le doute, n’hésitez pas à poser la question directement à votre vétérinaire lors de la première visite de votre chaton. En général, la primo-vaccination se fait aux alentours des 2 mois du chaton (plus ou moins selon qu’il a été allaité par sa mère ou non notamment).

Cette première visite sera également l’occasion de faire un premier bilan de santé pour s’assurer que tout va bien (poils, dents, oreilles, etc.). Profitez-en pour poser toutes vos questions, aussi bien concernant la vaccination que la stérilisation, l’alimentation ou l’éducation de votre petit compagnon.

Un carnet de santé toujours à jour

À l’issue de votre première visite chez le vétérinaire, celui-ci vous remettra un carnet de santé pour votre chaton. Prenez bien soin de ce document, car il accompagnera votre félin toute sa vie ! Il regroupera bon nombre d’informations notamment :

  • Les éléments d’identification de votre animal : nom, date de naissance, numéro de puce ou de tatouage, coordonnées du maître… ;
  • Sa courbe de croissance : pour vérifier que son poids évolue correctement ;
  • Le suivi des vaccins de votre chat : pour ne rater aucun rappel annuel ;
  • Le suivi des traitement antiparasitaires : qu’il s’agisse des traitements antipuces ou de l’administration de vermifuge ;
  • Les opérations chirurgicales.

Tenir un carnet de santé à jour est important, notamment lorsque vous devez consulter un nouveau vétérinaire (en cas d’urgence ou suite à un déménagement par exemple). Si vous perdez ce précieux document, demandez à votre vétérinaire traitant de vous fournir un duplicata. Vous pouvez aussi opter pour le carnet de santé digital en installant une application sur votre smartphone !

Capture d'écran de l'application mobile Carnet de Santé Vétérinaire

Aperçu de l’application “Carnet de Santé Vétérinaire”

Emmener son chat chez le vétérinaire sans stress

Les visites chez le vétérinaire sont parfois sources de stress, aussi bien pour le chat que pour son maître. À l’approche du rendez-vous, certains félins se montrent particulièrement peureux, voire agressifs tellement ils sont stressés. Il est alors très difficile de les attraper pour les mettre dans leur caisse. Sans parler de leur réaction une fois sur place : entre ceux qui se cachent et ceux qui attaquent leur vétérinaire, certains en voient de toutes les couleurs !

Parfois, le simple fait d’habituer très tôt son chaton à aller chez le vétérinaire est suffisant pour limiter les états de stress. Mais d’autres matous se montrent bien plus récalcitrants ! Dans ce cas, il existe différentes astuces pour les calmer :

  • Installer un diffuseur de phéromones anti-stress pour chat ;
  • Habituer au maximum votre chat à aller dans sa caisse de transport ;
  • Opter pour une caisse de transport avec un couvercle amovible.

Laisser un commentaire

*