Hernie hiatale : que manger ?

Hernie hiatale : que manger ?

La hernie hiatale est un problème digestif qui concerne environ 15 % de la population et qui se manifeste par des reflux gastro-œsophagiens et de l’inconfort digestif. Pour soulager les symptômes, il est essentiel d’adopter des mesures hygiéno-diététiques. Découvrez dans cet article ce qu’est une hernie hiatale et que manger pour réduire les désagréments.

Qu’est-ce qu’une hernie hiatale ?

On parle de hernie hiatale lorsque la partie supérieure de l’estomac passe à travers l’orifice œsophagien, appelé hiatus œsophagien, du diaphragme. En temps normal, le hiatus permet à l’œsophage de traverser le diaphragme afin de conduire les aliments jusqu’à l’estomac. Dans le cas d’une hernie hiatale cet orifice s’élargit, ce qui explique qu’une partie, voire la totalité, de l’estomac remonte dans le thorax.

On distingue généralement 2 types de hernies hiatales :

  • La hernie hiatale par glissement : c’est la plus fréquente. Elle se caractérise par une remontée de la partie haute de l’estomac ( le cardia ) dans le thorax et peut entrainer des brûlures d’estomac ;
  • La hernie hiatale par roulement : c’est une hernie plus rare car elle représente seulement 10% des cas. Ici, une partie de l’estomac se retrouve dans l’orifice œsophagien du diaphragme. Elle peut entrainer des complications comme une strangulation de l’estomac.

Quels sont les symptômes de la hernie hiatale ?

La hernie hiatale est souvent asymptomatique, ce qui la rend difficile à déceler. Mais les personnes concernées ressentent parfois certains symptômes, qui vont dépendre du type de hernie.

  • Des remontées ou des régurgitations acides dans la bouche ;
  • Des brûlures d’estomac ;
  • Un mauvais goût dans la bouche ;
  • Une toux nocturne ;
  • Des ballonnements, un inconfort après avoir mangé et une sensation désagréable de blocage des aliments ;
  • Des saignements digestifs ;
  • Des douleurs thoraciques…

Les  symptômes les plus fréquents sont associés à un RGO ( Reflux Gastro-Œsophagien ), puisque la hernie hiatale est un des facteurs aggravants du RGO.

Quel traitement mettre en place en cas de hernie hiatale ?

Le traitement va dépendre de l’impact de la hernie hiatale sur le quotidien du patient et de la taille de la hernie.

  • En cas d’absence de symptômes, il n’est pas nécessaire de mettre en place un traitement particulier.
  • Pour les symptômes de type reflux, le médecin pourra prescrire des médicaments pour réduire l’acidité dans l’estomac et soulager les douleurs ;
  • Enfin, si la hernie est gênante ou qu’il s’agit d’une hernie hiatale par roulement, une intervention chirurgicale sera parfois nécessaire.
  • La mise en place de mesures hygiéno-diététiques fait également partie du traitement : changer son alimentation, porter des vêtements amples, fractionner les repas, éviter de se coucher juste après le repas, perdre du poids en cas de surcharge pondérale, limiter la consommation d’alcool ou de tabac…

Que manger pour soulager une hernie hiatale ?

L’alimentation joue un rôle important dans la prise en charge de la hernie hiatale. Certains aliments sont à privilégier et d’autres à limiter, voire à supprimer. Mais alors, en cas de hernie hiatale, que manger ? Et quels sont les aliments à éviter ?

Les aliments à éviter

Dans le cas d’une hernie hiatale, les aliments à éviter sont les mêmes qu’en cas de reflux gastro-œsophagien.

  • Les aliments gras ou frits qui ralentissent la vidange gastrique, augmentent le travail de l’estomac et favorisent les reflux gastriques : fritures, charcuterie, plats en sauce, les fromages riches en matières grasses… ;
  • Les épices fortes qui peuvent provoquer des irritations de la muqueuse digestive ;
  • L’alcool qui irrite les parois intestinales et perturbent la vidange gastrique ;
  • Les aliments avec une forte acidité qui facilitent la remontée des acides gastriques dans l’œsophage et peuvent causer des brûlures d’estomac : les agrumes, la tomate, le vinaigre, les légumes marinés…
  • Café, thé et boissons gazeuses ;
  •  Chocolat et pâtisseries très sucrées.

Les aliments à privilégier

Maintenant que vous connaissez les aliments à éviter en cas de hernie hiatale, découvrez que manger pour soulager l’inconfort digestif.

  • Les viandes blanches maigres comme le poulet ou la dinde ;
  • Les poissons et les fruits de mer qui contiennent les bonnes graisses dont votre corps a besoin sans provoquer de perturbation dans la digestion ;
  • Les légumineuses bien tolérées par le système digestif comme les lentilles corail ou le tofu ;
  • Les légumes verts ou à feuilles vertes que vous pouvez consommer à tous les repas : épinard, chou frisé, haricot vert, carotte, artichaud, laitue, céleri… ;
  • Les fruits frais en évitant les agrumes ;
  • Les aliments fermentés et riches en probiotiques comme la choucroute ou le kombucha ;
  • Les produits laitiers à la condition de les choisir faibles en gras et non sucrés ;

Il convient de rappeler que chaque personne étant différente, certains aliments pourtant autorisés en cas de hernie hiatale peuvent être mal supportés chez certains individus. C’est également au patient d’identifier les aliments bien tolérés par son système digestif et ceux qui provoquent des symptômes, afin d’adapter son alimentation au mieux.

A lire : Quels sont les aliments riches en fer ?

You may also like

Comment savoir si on a le syndrome de l’intestin irritable ?

Comment savoir si on a le syndrome de l’intestin irritable ?

Les pathologies intestinales sont fréquentes, et souvent bénignes. Mais leurs symptômes (ballonnements, nausées, douleurs abdominales) peuvent altérer considérablement la qualité...

Quels sont les aliments riches en fer ?

Quels sont les aliments riches en fer ?

Le fer est un aliment qui permet d’apporter de l’oxygène dans les cellules. La plupart des aliments en contiennent. Cependant,...

Quelle différence entre sleeve et bypass ?

Quelle différence entre sleeve et bypass ?

Dans le cadre d’une chirurgie bariatrique, les patients peuvent opter pour une sleeve ou pour un bypass. Elles sont toutes...

Comment enlever un bouchon de cérumen dans l’oreille naturellement ?

Comment enlever un bouchon de cérumen dans l’oreille naturellement ?

Sensation d’oreilles bouchées, bourdonnements, gène, perte d’audition… Et si c’était un bouchon de cérumen ? Appelé aussi cire de l’oreille, le...

Back to Top