Professionnels de santé : tout savoir sur le dispositif DPC

Professionnels de santé : tout savoir sur le dispositif DPC

Le DPC, ou Développement Professionnel Continu est un dispositif qui est venu remplacer les différentes formations obligatoires des professionnels de santé, depuis 2009 et l’instauration de la loi “Hôpital, Patients, Santé et Territoires” (HPST) (Source : la page dédiée aux formations DPC sur le site de Grieps). Ce système est venu simplifier les systèmes existant précédemment en créant un dispositif unique pour tous les métiers du médical et du paramédical.

Qui est concerné par ce dispositif ?

Médecins, opticien, sage-femme, vétérinaire mais aussi infirmières et infirmiers sont visés par ce changement de législation qui permet d’être certains que tous les professionnels de santé se soumettent à des formations continues régulières : selon la réglementation, ces derniers doivent ainsi se soumettre à au moins 1 programme de DPC chaque année.

2015-06-04_141416

Comment fonctionne ce dispositif DPC ?

Contrairement aux salariés classiques, qui ont un “droit” à la formation, le DPC instaure en plus une “obligation de formation et de mise à niveau”. Cette obligation annuelle permet l’amélioration des connaissances, la mise à niveau en fonction des nouvelles recherches, ainsi que l’analyse des pratiques en plus et l’amélioration de celles-ci.

Si vous êtes infirmier par exemple, vous devez vous renseigner sur les formations continues pour infirmier disponibles  et concordant avec des besoins préalablement évalués par un organisme national, l’OGDPC, et sa commission scientifique. A savoir que ces formations DPC sont faites en présentiel mais qu’il est possible d’y ajouter une brique de formation santé via e-learning.

DPC : une réforme en cours pour 2016

Bon à savoir : un amendement a été récemment voté en avril dans le cadre du projet de loi ‘modernisation du système de santé”. Il explicite notamment que le contrôle du respect de l’exécution du DPC sera réalisé par les instances ordinales, les autorités compétentes et les employeurs et que l’organisme de gestion du développement professionnel, aujourd’hui l’OGDPC sera transformé en ANDPC.

Laisser un commentaire

*